Music Best

Accueil > Actu > Conert : Seasick Steve

Conert : Seasick Steve

vendredi 18 février 2011

C’était un vrai, un beau, un gros sold out. Plus une seule place n’était en effet disponible pour assister au concert de Seasick Steve à l’AB, mardi soir. L’industrie musicale tourne folle et ne sait plus dans quel sens regarder ? Tant mieux, cela permet des petits miracles comme le succès inattendu de Seasick Steve, vétéran bourlingueur qui enchaîne aujourd’hui récompenses et salles pleines.

Malgré cette attention inédite, le vieux bluesman hobo (né en 1941, selon Wikipédia) n’a pas davantage chargé sa barque : il reste la moitié du temps seul sur scène, jonglant entre trois guitares, dont l’une a incorporé une flasque de whisky. Le reste du concert, il est juste accompagné d’un batteur chevelu, qui percute sans en faire trop. C’était d’ailleurs la tonalité générale du concert de mardi. On y a entendu beaucoup d’étincelles, mais peu de vrais feux d’artifice. Seasick sait assurément y faire, notamment pour faire durer le plaisir et allonger les morceaux. Mais souvent l’apothéose a manqué. L’implication du bonhomme n’est nullement en cause : le blues est un sillon, et il n’y a pas à douter de la profondeur des sentiments qui creusent celui tracé par Seasick Steve. Au fil du concert pourtant, entre deux moments magiques (Walking Man, Hobo Cow), on a trop attendu que le set s’embrase. Conséquence ou explication : le bonhomme et les 2/3 de la salle ont dû également composer avec une partie du public venue là en vrai touriste, particulièrement bruyant. Pas de quoi énerver le bonhomme, qui a dû en voir d’autres. En ce qui nous concerne, par contre...

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?