Music Best

Accueil > Actu > Orelsan : pétition contre pétition après sa Victoire de la musique

Orelsan : pétition contre pétition après sa Victoire de la musique

lundi 2 avril 2018, par Kaiser

Deux pétitions s’affrontent autour des récompenses du rappeur. En cause : toujours les paroles de morceaux datant du début de sa carrière.

Des textes qui collent à la peau du rappeur Orelsan comme le sparadrap sur la main du capitaine Haddock ! Sur la base des paroles de la chanson « St Valentin », qui date de 2007, une pétition, qui a recueilli quelque 15 000 signatures, a été mise en ligne ce mardi contre l’artiste de 35 ans, grand vainqueur des dernières Victoires de la musique, avec trois récompenses (artiste de l’année, clip de l’année et album de musiques urbaines, appellation pompeuse pour parler de hip-hop).
Sur le site Change.org, une certaine Celine Steinlaender a demandé l’annulation de ces prix. « Mais quel exemple est-ce pour les jeunes ? Comment, dans une période comme celle que nous vivons, est-il seule­ment possible d’accep­ter ça ? », écrit-elle en s’adressant à la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, présente justement ce soir-là, lors de la cérémonie. La cause de sa vindicte, ces quelques paroles : « J’te l’dis genti­ment, j’suis pas là pour faire de senti­ments, j’suis là pour te mettre 21 centi­mètres, tu seras ma petite chienne et je serai ton gentil maître », extraites de « St Valentin ».

Si l’artiste, qui cartonne avec son dernier album « La fête est finie », ne compte plus les procès fondés sur ses paroles, il peut aussi compter sur des soutiens. Après l’initiative le visant, une contre-pétition a aussitôt été lancée par une personne signant « un adolescent retardé », réclamant « l’annulation de l’annulation ». « Certaines personnes remettent encore et toujours à jour cette fameuse chanson écrite et interprétée par Orelsan en 2006 et qui fit polémique, « Sale Pute » », relaie la personne à l’origine de cette contre-offensive, en citant une chanson qui avait provoqué une énorme polémique. « Je m’accorde avec ces gens sur le côté provoquant de la chanson et peu indiqué à une population de jeunes adolescents et adolescentes, concède le rédacteur de cette deuxième pétition, mais devons-nous vraiment en remettre une couche dès lors que le rappeur Orelsan fait une apparition à l’écran ? Ces gens, qui se veulent « féministes », continuent à faire polémique sur cette chanson, vieille aujourd’hui de 8 ans, relatant des faits de fiction, sans même prêter attention aux violences portées aux femmes dans les relations conjugales, qui sont, elles, bien réelles, et toujours d’actualité », raisonne cet anonyme qui a lancé la contre-pétition.
leparisien.fr


Voir en ligne : You Tube

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?