Music Best

Accueil > Médias > Radio > Lloyd Cole Small et Suzanne Vega

Lloyd Cole Small et Suzanne Vega

jeudi 20 octobre 2016, par Kaiser

Le premier défend son nouvel album Broken Record à l’Alhambra, la seconde se produit au Théâtre Marigny.

Lloyd Cole and the Commotions - (Live)
Live - At the Marquee

LLOYD COLE. La littérature française ne lui a jamais été étrangère. Grâce à Lloyd Cole, le grand public britannique découvre en 1984 Simone de Beauvoir, dont il cite le nom dans Rattlesnakes sur une mélodie inoubliable et entraînante. Au centre de toutes les scènes du monde, il détient alors ce pouvoir de séduire les foules qui apprécient autant ses airs de gendre idéal que l’allure de son répertoire. En ce milieu des années 1980, il enchaîne les succès, comme le fantastique Lost Weekend et le charmant Jennifer She Said : des tubes scotchants. Depuis cette période intense où il a été considéré comme une immense vedette, il se montre plus discret, malgré la sortie du convaincant Bad Vibes en 1993, du gracieux Love Story en 1995 ou du nouveau Broken Record . Loin de toute logique commerciale, il poursuit sa carrière avec une décontraction parfaite. Lloyd Cole fait aujourd’hui partie de ces chanteurs à la fois indémodables et démodés. Cela doit lui convenir. Il reste une fine lame de la pop. Peu lui importe, finalement, d’être devenu un second couteau par « la force des choses » . Même anonymes, ses plus récents albums portent sa signature délicate et singulière. Celle d’un auteur-compositeur resté fidèle à son goût pour les ballades élégantes et bien balancées. En dépit du poids des années, ce vrai gentleman n’a rien perdu, non plus, de son pouvoir de séduction sur le « deuxième sexe » .

SUZANNE VEGA. C’est en 1985 qu’elle est apparue avec ses chansons folk totalement à rebours de la production musicale de l’époque. Anachronique, Suzanne Vega s’est pourtant taillé un joli succès dès son deuxième album, grâce au tube Luka. Entourée de Lenny Kaye, collaborateur historique de Patti Smith, cette admiratrice de Leonard Cohen mettait alors un peu de pop dans sa poésie. Plus tard, la reprise de sa chanson Tom’s Dinner lui ouvrit les portes des clubs, et cette grande auteur se mit à faire des disques de plus en plus audacieux. Notamment en collaborant avec Mitchell Froom, qui cassa son image de grande sœur un peu austère et introduisit du trouble dans son personnage. Récemment, Suzanne Vega a réenregistré ses chansons dans le dépouillement d’arrangements acoustiques. Une manière de montrer la solidité de son écriture.

Rattlesnakes : un premier album chocEn 1984, le public et la critique saluent avec enthousiasme la sortie du premier album de LLoyd Cole, Rattlesnakes. Son talent d’auteur-compositeur et l’efficacité de son groupe, The Commotions, éclatent au grand jour. Les tubes s’enchaînent, comme Are You Ready To Be Heartbroken, Forest fire ou Perfect Skin. Cet opus est toujours considéré comme l’un des chefs-d’œuvre de la pop.

Lloyd Cole, L’Alhambra, 21, rue Yves-Toudic (Xe) Tél. : 01 40 20 40 25. Date : le 5 novembre à 20 h. Place : 35 €.

Lloyd Cole - Small Ensemble (Like A Broken Record)

 » Réservez vos places avec FnacSpectacles

Suzanne Vega, Théâtre Marigny Carré Marigny(VIIIe) Tél. : 01 53 96 70 30. Date : le 4 novembre à 20 h. Place : de 23 à 45 €.

Suzanne Vega - Luka


Voir en ligne : You Tube

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?